Habitation A et cabinet médical à Marchin

Description du projet

Le projet se développe sur deux parcelles contiguës. Au regard de la forme des deux parcelles et de la présence d'un volume existant, la nouvelle habitation s’implante dans le prolongement de ce dernier, et devient le volume principal du projet. 

Au volume principal est joint perpendiculairement un second volume abritant une piscine intérieure, un jacuzzi et une salle de douche. Ce dernier volume est en retrait par rapport à ce dernier afin de générer une zone de parking en façade avant. Une cave technique est prévue sous ce volume.
Le terrain possède une faible pente montant régulièrement, afin de respecter au mieux le relief naturel du terrain et ainsi de limiter au maximum les déblais et les remblais, l’ensemble du projet se développe sur des niveaux distincts. Ainsi, de manière à ce que les accès vers l’extérieur soient de plain-pied avec le terrain naturel, le niveau du volume de liaison, du volume « d’habitation » et de celui de la piscine intérieure sont travaillés différemment.

Cette implantation est idéale car elle permet de placer presque de plain-pied avec le terrain naturel les ouvertures des pièces de vie de la façade arrière (sud-ouest et sud-est) et les deux portes d’entrées de la façade avant (nord- ouest) à rue.

Des terrasses, orientées différemment selon les espaces et la course du soleil, se dégagent en façade arrière. De même qu’une piscine extérieure.

L’habitation principale est un volume simple avec une toiture à double versant afin de s’intégrer dans le contexte bâti environnant. 
Les façades du volume « habitation » sont très ouvertes au sud-ouest pour faire profiter les pièces de vie d’une lumière naturelle exceptionnelle et de vues sur le jardin, et sont davantage fermées au nord et à l’est pour les fonctions de nuit et de services.
Un auvent est créé dans le prolongement de la cuisine de manière à éviter la surchauffe tout en offrant une terrasse couverte en liaison directe avec la cuisine. Depuis la rue, le volume de l’habitation semble visuellement prolongée par le volume de la piscine intérieure, par le biais d’un mur de moellons qui devient de plus en plus petit, jusqu’à devenir un muret extérieur.
Ce dernier volume vient s’annexer perpendiculairement au volume principal et est à toiture plate, de géométrie très simple, allongée et ouvert le plus largement possible au sud. La piscine extérieure se développe parallèlement au volume principal.
Ces différents volumes, aux orientations diverses, permettent de générer des espaces extérieurs très agréables aux ambiances distinctes (terrasse au sud, à l’ouest, vues différentes, lumière à toutes heures de la journée).
Matériaux
Dans un souci d’intégration, les façades de la nouvelle habitation sont très majoritairement réalisées en moellons de pierre locale. Ce matériau et sa teinte se retrouvent dans la rue permettant une bonne intégration de la maison avec le contexte bâti environnant. Seule exception, le revêtement en panneaux rockpanel de ton gris anthracite au rez-de-chaussée, uniquement sous l’auvent d’entrée. Le volume existant conserve son parement de brique rouge. Pour les volumes secondaires contigus, nous avons toujours recours à la pierre mais nous utilisons aussi un bardage vertical de bois ajouré de teinte naturelle. Ce matériaux a été choisi notamment pour sa mise en oeuvre aisée, son aspect naturel et pour sa sobriété.
Le volume de la piscine intérieure est très largement vitré, de même que la façade nord-ouest du volume de liaison. Dans le prolongement de la cuisine, un claustra en bois (idem bardage) prend place pour supporter un auvent en structure bois.
La toiture du volume principal est en ardoises naturelles de ton anthracite. Les rives sont discrètes, réalisées à partir d’éléments en zinc de ton anthracite. Les toitures plates des volumes secondaires contigus sont des toitures végétales, non accessibles.
 

Il est à noter que les parements envisagés sont naturels et discrets, ils se fonderont parfaitement dans l’environnement naturel et bâti. Le projet forme un ensemble cohérent grâce à l’implantation de l’habitation en léger recul, aux volumétries traditionnelles, aux volumes de faible gabarit à toitures plates et au choix de matières naturelles de teintes sobres et bien intégrées.

Infos

Transformation et cabinet médical à Marchin

Types de projets

Dates des projets